Notre athlète Khalil Lemcyeh a remporté le Marathon de Casablanca

Khalil Lemcyeh et son entraîneur Karim Tlemcani au Fès Country Club
Khalil Lemcyeh et son entraîneur Karim Tlemcani au Fès Country Club

Khalil Lemcyeh (Fès Country Club) a remporté le Marathon de Casablanca

 

Le pensionnaire du Fès Country Club Athlétisme a remporté ce dimanche 30 octobre la 9ème édition du Marathon International de Casablanca devant les kenyans Titus Ekiru et Kimeli Douglas Kiprugut, dans un temps de 2 heures, 14 minutes et 55 secondes, mettant fin à une domination kenyane de trois longues années sur la course organisée dans la capitale économique du Royaume.

Après avoir enchainé cette année les victoires lors du marathon de Nantes et plus récemment lors du semi-marathon de Niort ou encore lors du « Run Evasion Rhône », qui a lieu fin octobre en Suisse sur 22 KM le long du Rhone, l’athlète entrainé par Karim Tlemcani a démontré devant le public casablancais toute l’étendue de son talent.

Il tenait d’ailleurs, après la course, à remercier le chaleureux public dont les encouragements, lui ont permis, selon lui, de trouver les ressources mentales pour aller chercher la victoire finale.

Cette victoire constitue un excellent résultat pour Khalil Lemceyh, qui pourrait éventuellement participer au Marathon d’Istanbul, qui se déroulera dans la métropole turque le dimanche 13 novembre, et qui pourrait constituer son dernier objectif de la saison. 

Cette très belle victoire constitue un nouveau résultat de choix pour le club du Président Fouad Mejjati Alami, qui pouvait déjà se vanter d’avoir conduit le jeune Athlète Soufiane El Bakkali au pied du podium sur 3000m steeple lors des derniers jeux Olympiques de Rio et qui dispose d’un important vivier de talents pour le futur de l’athlétisme marocain.

 

C’est tout le mal que l’on souhaite à ces jeunes talents, issus pour la plupart du quartier populaire El Merja et qui ont trouvé, au travers de l’athlétisme, l’occasion de s’échapper de certaines réalités parfois difficiles.

Écrire commentaire

Commentaires: 1